Chili: les réformes de l’éducation promises par Michelle Bachelet laissent sceptiques les étudiants

Au Chili, trois mois attendent désormais la présidente Michelle Bachelet pour retourner à nouveau au palais présidentiel de la Moneda. Il lui faut nommer son gouvernement et détailler ses réformes. Des mois suivis de près par le mouvement étudiant qui attend de voir quelles seront les premiers gestes de la présidente.



Face à face forces de l'ordre et étudiants lors de la manifestation pour une meilleure éducation le 28 août 2012 à Santiago. REUTERS/Carlos Vera
Face à face forces de l'ordre et étudiants lors de la manifestation pour une meilleure éducation le 28 août 2012 à Santiago. REUTERS/Carlos Vera

Le mouvement étudiant l’a déjà annoncé : à la rentrée scolaire de mars 2014, la mobilisation reprendra de plus belle. Si la présidente Michelle Bachelet, qui entrera à ce moment là en fonction, promet une éducation publique, gratuite et de qualité, faisant sien le slogan des étudiants, ces derniers restent sceptiques.

 

« Nous nous rendons compte évidemment que certaines propositions correspondent à nos demandes mais aussi que ces propositions sont très superficielles, explique Naschla Aburman est la présidente d’une de principales fédérations du mouvement, la Feuc, Fédération des étudiants de l'université catholique. On ne sait ni comment elles vont être réalisées ni par qui. Nous avons déjà fait l’expérience de ces commissions d’experts censées résoudre les problèmes de la société et qui n’ont d’expert que le titre. Nous pensons qu’il est indispensable que les citoyens participent à la construction de la réforme de l’éducation. Nous voulons que ce soit une réforme qui nous correspondent et non qui nous soit imposée. »
 

Lors de son premier mandat, Michelle Bachelet n’a rien fait pour améliorer l’éducation. Elle a réprimé le premier mouvement de contestation en 2006 des élèves du secondaire dite « révolution des pingouins ». Les étudiants ne se contenteront donc pas de promesses, ils attendront de voir les actions entreprises.

Source : Rfi.fr
 


Dépêche

Mardi 17 Décembre 2013 - 10:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter