Choix des maires des communes de Thiès : Idrissa Seck cache son jeu

Les populations des communes de Thiès-Est, Thiès-Nord et Thiès-Ouest connaîtrons leur nouveau maire, les 17, 18 et 19 juillet prochain. C’est à ces dates que l’autorité administrative a convoqué les conseils municipaux élus lors du scrutin du 29 juin dernier pour élire les maires. Dans le cadre du choix des personnes qui vont diriger les dites communes, Idrissa Seck cache son jeu en tant que patron du parti. Ce qui met les maires sortants dans l’expectative. Pendant ce temps, beaucoup de candidatures se dégagent dans les chaumières.



Après les élections locales du 29 juin dernier, les listes victorieuses vont devoir affronter la dure réalité des contradictions internes relatives à la distribution des rôles au sein du conseil municipal. A Thiès, la coalition "And Defar Thiès" va se soumettre à cet exercice périlleux, avec comme chef d’orchestre Idrissa Seck, patron de Rewmi, qui est le socle de la coalition. Le 17 juillet prochain, l’autorité administrative va procéder à l’installation du conseil municipal de Thiès-Est qui élira à cette occasion son maire et son bureau municipal. Le jeudi 18, ce sera au tour du Conseil municipal de Thiès-Nord de choisir son maire et ses adjoints, puis celui de Thiès-Ouest le 19 juillet.


Il s’en suit celui de la ville qui ne compte cette fois-ci que 5 adjoints contre 15 pour le Conseil sortants. Pour l’heure, les maires sortants sont dans l’expectative, car Idrissa Seck, le maître à bord, à qui appartient la décision finale, cache son jeu en ce qui concerne l’identité des candidats qu’il va désigner. selon le journal « L’As », en 2009, Idrissa Seck a procédé par un appel à candidatures dans chaque commune avec l’organisation de primaires au cyber campus pour départager les prétendants.
 
 


Samedi 12 Juillet 2014 - 12:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter