Christian Gourcuff veut dire adieu à l’Algérie !

Alors que le climat autour de la sélection algérienne est délétère, le sélectionneur Christian Gourcuff aurait décidé de quitter son poste à l'issue des matches face à la Tanzanie les 14 et 17 novembre.



« Moi, c’est simple, je l’ai dit et je le redis. Je suis prêt à partir à l’issue du match face à la Tanzanie ». Le 14 octobre dernier, Christian Gourcuff lâchait cette phrase à l’issue de sa conférence de presse au terme d’une période internationale très mal vécue. En cause, les critiques incessantes d’une partie de la presse algérienne qui fatiguent le sélectionneur. Plus que « prêt à », Gourcuff souhaite aujourd’hui bel et bien quitter son poste, comme l’affirme le quotidien L’Equipe aujourd’hui. Et il le fera à l’issue du rassemblement international de cette semaine et des deux matches prévus face à la Tanzanie.

Déçu du traitement médiatique et fatigué du stress et de la pression permanente mise sur les Fennecs, Gourcuff semble avoir perdu l’envie, malgré le soutien de plusieurs joueurs clés. En effet, nombre des internationaux algériens aimeraient voir Gourcuff rester en poste et lui témoignent régulièrement leur soutien. Sera-ce suffisant pour le faire changer d’avis ? Un petit espoir est toujours permis, assure L’Équipe, qui expose cependant déjà une piste pour l’avenir du père de Yoann Gourcuff.

En effet, son nom serait entendu depuis quelques jours du côté de Rennes, où l’entraîneur actuel Philippe Montanier a de plus en plus de mal à faire l’unanimité en raison de résultats en dent de scie et surtout d’une qualité de jeu trop incertaine. Dès lors, la perspective de rallier le Roazhon Park et d’y entraîner son fils pourrait-elle séduire Christian Gourcuff ? Une chose est certaine, la semaine qui arrive sera décisive concernant son avenir.
source: footmercato


Dior Niang

Lundi 9 Novembre 2015 - 08:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter