Cinq milliards pour la protection maternelle et infantile annoncés au G8


Les pays du G8 réunis au Canada ont annoncé ce vendredi 25 juin 2010 une nouvelle initiative en faveur de la protection maternelle et infantile. Baptisé « Initiative de Muskoka », ce fonds doté d’une enveloppe de cinq milliards de dollars s’inscrit dans le cadre des « objectifs du millénaire sur le développement » avancés par le PNUD. Les ONG réagissent avec prudence.



Cinq milliards pour la protection maternelle et infantile annoncés au G8
Un milliard de dollars par an sur cinq ans, c’est ce que les pays du G8 ont promis de verser pour la santé maternelle et infantile dans les pays pauvres. De nouveaux fonds promet Stephen Harper, le Premier ministre canadien, qui parle d’engagement historique : « Ensemble nous avons pris l’engagement qu’un jour, sur cette planète, les femmes dans les pays en développement ne souffrent plus et ne meurent plus en raison d’une grossesse ou d’un accouchement ».

Les ONG, elles, sont sceptiques, à l’image de Sébastien Fourmy porte-parole d’Oxfam : « Ce n’est pas forcément une bonne nouvelle dans la mesure où l’on n’est jamais certain, avec les annonces du G8, du caractère nouveau de ces fonds. On a presque envie de dire : une initiative de plus de la part du G8 après l’agriculture à l’Aquila en Italie l’année dernière, après les initiatives sur la santé à Heiligendamm en juin 2007, les engagements de Gleneagles en 2005 de doubler l’aide à l’Afrique… on multiplie sans cesse les promesses sans jamais avoir de certitude qu’elles seront tenues. »

Des promesses de plus en plus difficiles à tenir : avec la crise les pays riches ont tendance à resserrer les cordons de leur bourse.

Rfi

Samedi 26 Juin 2010 - 11:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter