Clash entre APR et Rewmi: les femmes de BBY en sapeurs pompiers

Le départ tant annoncé d'Idrissa Seck de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) n'es pas pour plaire aux femmes de la mouvance présidentielle qui tentent d'atteindre le feu en demandant au président Sall de lâcher du lest.



Clash entre APR et Rewmi: les femmes de BBY en sapeurs pompiers
La Coordination nationale des femmes de Benno Bokk Yakaar (BBY), qui s’est réunie hier lundi, ne veut pas voir les « rewmistes » quitter le navire de la Coalition au pouvoir. Adji Mergane Kanouté demande, « solennellement », au tombeur du père de Karim, de « provoquer une rencontre avec le leader de « Rewmi ».

Ce, «pour un dialogue permettant de relever les incompréhensions, pour un BBY toujours fort et puissant".

C’est dire que les femmes de BBY craignent l’implosion de la structure politique qui a porté le président Sall à la magistrature suprême.

 Pour Adji Mergane Konaté et compagnie qui ne ratent pas l'occasion d'afficher leur position sur la nomination d'Aminata Touré comme premier ministre, marquent leur adhésion.

« Choix ne pouvait être plus judicieux que de mettre une femme à la tête du gouvernement », selon les femmes de BBY soumettent toutefois Mimi « à une obligation de performance », sur les colonnes du journal "le populaire"


Mardi 10 Septembre 2013 - 10:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter