Climat : dernières heures de négociation à Cancun

La conférence de Cancun sur le climat doit se terminer ce vendredi soir, 10 décembre 2010, après 15 jours de négociation entre représentants des 192 pays. La présidence mexicaine, pays hôte de la conférence et les Nations unies par la présence de Ban Ki-moon à Cancun ont pesé de tout leur poids pour aboutir à un accord. Où en est-on à quelques heures de la clôture ?



Climat : dernières heures de négociation à Cancun
Comme le décrivait un observateur, nous sommes dans l’œil du cyclone. Un nouveau texte a été mis sur la table jeudi 9 décembre 2010 au soir, en séance plénière, un texte synthèse de tous les compromis obtenus et des points de blocage persistants après quinze jours de négociations.

Dans les coulisses du Moon Palace, où travaillent les négociateurs, les experts considèrent que le minimum serait d’entériner l’accord de Copenhague qui n’avait pas été adopté par toutes les parties l’année dernière. Ce texte reconnaît l’objectif de limiter à deux degrés le réchauffement du climat de la planète mais n’impose aucune réduction d’émission de gaz à effet de serre aux pays les plus pollueurs.

On attend également des avancées sur des points techniques comme la lutte contre la déforestation et l’aide financière aux pays les plus vulnérables. Mais rien n’est joué car chacun des 192 pays a un pouvoir de blocage. Pour exhorter les négociateurs à s’engager, Evo Morales, le président bolivien, a affirmé jeudi que, chaque année, 300 000 personnes meurent des conséquences des changements climatiques.

Par RFI

Vendredi 10 Décembre 2010 - 10:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter