Code de la pêche maritime:Les sénégalais appellent à une législation ambitieuse pour protéger leurs ressources



Code de la pêche maritime:Les sénégalais appellent à une législation ambitieuse pour protéger leurs ressources
Aujourd’hui, à travers une pétition des milliers de  Sénégalais se sont joints à l’appel de Greenpeace et d'autres organisations actives dans le secteur de la pêche, pour inviter le Président Macky Sall à agir pour doter le pays d’un code de la pêche maritime capable de garantir une exploitation écologiquement durable et socialement équitable de ses ressources halieutiques.En moins de dix jours de campagne, plus de 1200 personnes ont signé  la pétition1  et lancé des appels au Chef de l'Etat via les réseaux sociaux. Celles-ci viennent s'ajouter aux nombreux autres acteurs de la société civile qui ont également soutenu notre demande en adoptant une déclaration dans ce sens, lors de la célébration de la journée mondiale des océans le 08 juin dernier.
« Il est impératif de combler ces lacunes d’ordre juridique, opérationnel et scientifique qui font obstacles à  la mise en œuvre d’une législation qui assurera une exploitation durable et équitable des ressources marines du Sénégal. C’est l’avenir de la pêche qui en dépend et le Président Macky Sall ne saurait ignorer cet appel du peuple sénégalais", a déclaré Marie Suzanne Traore, Chargée de campagne Océans à Greenpeace Afrique
 « Nous avons lancé une pétition invitant le peuple sénégalais à demander au Président Macky Sall de prendre en compte les recommandations2 de la société civile qui visent à combler certaines insuffisances notées dans les projets de textes en cours d’étude.» a ajouté Suzanne.
En Afrique de l’Ouest, au Sénégal en particulier, des millions de personnes dépendent de la pêche pour leurs emplois et  leur nourriture.  Mais depuis quelques décennies, le secteur est confronté à des défis énormes dont la surpêche, le manque de transparence et la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) qui menacent la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance des pêcheurs artisans et de leurs familles.
« La révision du code de la pêche et de son décret d’application est une immense opportunité pour le Sénégal d'asseoir les bases d’une pêche durable et équitable qui garantisse le bien-être des milliers de personnes qui en dépendent. Nous invitons le Président Sall à écouter ces milliers de sénégalais qui espèrent une législation ambitieuse et progressiste. », conclut Marie Suzanne.


Lundi 13 Octobre 2014 - 00:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter