Collectif du littoral-Fadel Barro de « Y’en a marre » avertit : « Avec ou sans autorisation, nous allons manifester demain »



Ça sent le roussi entre le Préfet de Dakar et le collectif du littoral. Avec ou sans autorisation, ils vont manifester demain samedi. Ce, contre le mur qu’il dise de la honte signe du bradage selon eux de la Corniche Ouest. Au moment où le Préfet de Dakar qui leur a ultérieurement refusé la manifestation en raison du 54ème fête de l’indépendance du Sénégal fêté ce 4 avril, fait savoir que l’autorisation serait encore à l’étude.
A ce propos, Fadel Barro du mouvement « Yen a marre » n’y va pas par quatre (4) chemins. Le collectif du littoral, les activistes et la mobilisation des sénégalais de l’extérieur et les sénégalais dans leur grande majorité avaient déjà déposé une demande d’autorisation de marche entre 15 et 16 heures selon lui.


Et à ce propos, le préfet de Dakar avait évoqué le défilé du 4 avril pour leur signifier qu’il n’aurait pas assez d’éléments pour encadrer la marche. « Ce que nous avions accepté car respectueux des lois » mais cette fois-ci prévoyant de tenir une sorte de camping comme tout sénégalais qui irait le samedi à la plage, le « y’en a marriste » ne manque pas de prévenir l’autorité contre tous refus. « Il tarde à nous délivrer l’autorisation mais avec ou sans ladite autorisation, le camping aura lieu demain samedi à partir de dix (10) heures ».


Et Fadel Barro d’inviter tout Sénégalais soucieux de la préservation du bien public. L’affaire rappelle la Rfm, a été une véritable patate chaude entre la mairie de Dakar pour la protection de la zone marine et l’Etat du Sénégal qui aurait en échanges de bons procédés entre pays amis céder un terrain sur la Corniche Ouest à l’Ambassade de Turquie. Avant que SOS littoral sous la houlette de l’architecte, Pierre Goudiaby Atépa n’entre dans la danse et brandir une marche pour le samedi 29 mars dernier. Une manifestation qui n'avait pas eu lieu. 


Vendredi 11 Avril 2014 - 15:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter