Colombie: conférence des FARC pour valider l'accord de paix de La Havane

C'est une première en Colombie: ce samedi 17 septembre, à 7 heures locales débute la 10e conférence des FARC, dans la jungle au sud-est du pays. La guérilla a convoqué ce sommet auquel plus de 200 délégués et son état-major assisteront, avec la permission des autorités colombiennes. Neuf cents personnes sont attendues, dont plus de 300 journalistes à cette dixième et sans doute dernière conférence des Forces armées révolutionnaires de Colombie dont l'objectif est de faire accepter à ses délégués le contenu des accords de paix signés à La Havane le 24 août dernier, après quatre ans de négociations avec le gouvernement colombien.



Pour la première fois en plus de 50 années d'existence, le mouvement de guérilla discutera de la paix et non pas de stratégies de guerre. Ce vendredi, les préparatifs allaient bon train, pour finir de construire un bâtiment en briques avec un toit de branchages capable d'accueillir environ 900 personnes, à cinq heures de route de San Vicente del Caguan, bastion des FARC et lieu emblématique des accords de paix qui avaient échoué en 2002. Parmi eux, les délégués des FARC qui ont négocié à La Havane, les chefs des blocs des FARC disséminés sur le territoire et 24 guerilleros emprisonnés qui ont obtenu la permission d'y assister.
 
L'objectif des chefs des FARC est de faire accepter par l'instance de la dixième conférence les six accords de paix signés à La Havane. Même s'il y a des points de divergence, les accords de paix devraient être approuvés à une large majorité, estimait le porte-parole des FARC, Carlos Antonio Lozada. Cette réunion devrait marquer la fin de la guérilla des FARC en tant que groupe armé et sa transition vers un mouvement politique. Plusieurs noms circulent, comme le «Front Ample pour la Réconciliation». La dixième conférence des FARC s'achèvera le 23 septembre avec une déclaration finale de la guérilla, trois jours avant la signature officielle des accords de paix à Carthagène.
 

Rfi.fr

Samedi 17 Septembre 2016 - 09:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter