Combat contre le régime de Macky Sall: Le Pds peut-il encore réussir des grandes mobilisations ?

Le Parti démocratique sénégalais (Pds) promet de faire face au régime de Macky Sall. Mais l’ex-formation politique au pouvoir a perdu plusieurs porteurs de voix. Va-t-elle réussir le pari de la mobilisation ?



Combat contre le régime de Macky Sall: Le Pds peut-il encore réussir des grandes mobilisations ?

Le comité directeur du Parti démocratique sénégalais (Pds) a sonné la mobilisation pour faire face au pouvoir qui a affiché sa détermination à recouvrer les biens mal acquis. Leur leader, Me Adboulaye Wade est attendu à Dakar vendredi prochain à bord d’un vol spécial. Les libéraux peuvent-ils encore réussir les grandes mobilisations ?  La conférence de presse du comité directeur qui a eu lieu hier a été marquée par les absences de responsables qui s’illustraient très souvent dans les grandes mobilisations. Du côté des femmes, on a noté les absences du député, Aïda Mbodji, de la président du mouvement des femmes du Pds, Awa Diop, de l’ex-ministre, Awa Ndiaye. Même si ces femmes semblent toujours rester dans le giron du Pds, il est visiblement difficile d’affirmer si elles vont battre le rappel des troupes ou pas.
Chez les  hommes, Pape Diop qui assurait la mobilisation des militants de Dakar a tourné le dos à ses « frères ». D’autres responsables du Pds à Dakar, Moussa Sy, Momar Guèye, se montrent très discrets depuis la chute du régime. Même s’il est manifestement en phase avec ses ex-frères dans le combat contre le régime, Abdoulaye Baldé qui mobilisait les militants du Sud n’est plus dans le camp des libéraux.
Oumar Sarr, Farba Senghor, Doudou Wade, Me Ousmane Ngom, Souleymane Ndéné Ndiaye peuvent-ils relever les défis ? En tout cas, le comité directeur « demande au parti d’être vigilant et se préparer à la bataille ». « Le régime de Macky, après avoir déclaré qu’il respectera le droit de l’opposition, tente visiblement d’anéantir notre parti, le principal parti du Sénégal. Nous disons solennellement notre détermination à faire face », a martelé le comité directeur.
Le Pds a demandé à toutes ses structures, de se tenir prêt pour appliquer les mots d'ordre issus de ses instances nationales. « Nous ne les laisserons pas détruire notre démocratie et notre pays. Nous en appelons aussi à tous ceux qui sont épris de justice et de droit, et particulièrement au peuple sénégalais, aujourd’hui désillusionné de Macky Sall, à tous les partis politiques et à toutes les organisations de masse de d’organiser ensemble pour intensifier la lutte la lutte », a dit le comité directeur.
 
 


Mardi 13 Novembre 2012 - 00:05




1.Posté par zeyko le 13/11/2012 10:54
Ces gens du PDS durant les 12 ans qu'ils ont dirigé ce pays, pourquoi n'ont-ils jamais songé à ce soit-disant blanchissement d'argent de Habré? Ou le chasser tout simplement? C'est parce qu'ils sont en mauvaise posture qu'ils cherchent à transposer leur forfait au Pm ça ne pourra pas fonctionner vous allez rendre l'argent ou croupir en prison bande de voleurrrrrrrrrrr le plus grand voleur wade sera accueilli par des pierres

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter