Comité Directeur du PDS : l’appel à la reconstruction de la grande famille libérale de Wade ne séduit pas

L’appel lancé par Abdoulaye Wade depuis Versailles en direction de ses fils putatifs égarés (Macky Sall, Idrissa Seck, Pape Diop…) en vue de la reconstruction de la grande famille libérale ne passionne pas tous ses partisans. Ce projet du pape du Sopi qui a alimenté les débats au comité directeur du PDS tenu samedi dernier est jugé inopportun pour bon nombre de militants du Parti Démocratique Sénégalais (PDS).



Comité Directeur du PDS : l’appel à la reconstruction de la grande famille libérale de Wade ne séduit pas
Si l’appel de Me Wade semble avoir trouvé écho favorable auprès de certains libéraux comme Habib Sy, Christian Sina Diatta et Innocence Ntap Ndiaye qui avaient déserté le comité directeur depuis belle lurette, il n’est toutefois pas conçu comme la priorité pour d’autres qui pensent que l’urgence est de chasser le « régime hors la loi et incompétent de Macky Sall ». « Rien n’est nouveau sous le soleil car le président Wade avait fait un appel similaire au début du magistère de Diouf dans les années 1980. Il n’a fait que réitérer cet appel », rappelle l’ancien ambassadeur Saër Guèye appuyé par Cheikh Dieng de l’APROSEN qui estime que « le plus important est de renforcer la dynamique organisationnelle de l’opposition. Cet appel ne fera que retarder la conquête du pouvoir par le PDS ».
 
Le maire de Khombole, Ababacar Ba lui emboîte le pas et c’est pour signaler que les conditions actuelles ne permettent pas la matérialisation d’une telle idée, appelant ainsi au diagnostic des défaites du PDS depuis 2009. Constatant que « le pouvoir de Macky Sall est dans une mauvaise passe », il appelle « dès maintenant » à entreprendre la conquête du pouvoir. Ce qui fait penser à Ibra Diouf Niokhobaye que le PDS doit prendre ses responsabilités « car Macky Sall veut reporter les élections », affirme-t-il dans les colonnes de « L’as ».
 
 


Lundi 29 Juillet 2013 - 11:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter