Comité Directeur du PDS : le mutisme de Wade



Le « Pape du Sopi » est rentré comme il est venu au Comité Directeur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) tenu ce jeudi : sans piper mot. La réunion du PDS d’aujourd’hui est bien différente de la dernière rencontre lors de laquelle le président Wade n’a pas raté son successeur, Macky Sall et les parents de ce dernier qu’il a accusé d’anthropophage et d’esclave. Presque tous sur place à l’exception du d’Ahmed Fall Braya arrivé bien après Wade, le père de Karim s’est présenté à 18 heures tapantes à la permanence du PDS, Oumar Lamine Badji sis sur la VDN (Voie de Dégagement Nord).


En marron, Wade est acclamé par ses partisans. « Gorgui », crient-ils. Le Secrétaire général national ne s’attarde pas. Il s’engouffre dans la salle de réunion où des cris s’échappent. Mais une rencontre qui ne durera pas puisque 45 minutes plus tard « Gorgui » ressort et rentre comme il était venu, sous les acclamations mais sans la moindre déclaration devant la presse. Et nous apprend Babacar Gaye, porte-parole du PDS face à la presse à l’issue de la réunion, il n’a pas été question des déclarations incendiaires du « pape du Sopi » au cours de la rencontre.


« Le PDS n’est pas un parti qui entretient une polémique. Le Secrétaire général national n’a pas besoin de s’expliquer ». Car dit le responsable libéral, « c’est Me Abdoulaye Wade qui a parlé et non le Secrétaire national du PDS ». Mieux, poursuit ce dernier: «Ce n’est pas ici au Comité Directeur qu’il viendra pour s’expliquer ». «C’est une question qui est derrière nous, que nous avons dépassé. Nous nous acheminons vers l’élection présidentielle de 2017 », conclut Babacar Gaye.

 


Jeudi 5 Mars 2015 - 21:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter