Comment Ebola plane sur Rebeuss ?

Il ne s’agit point de la Maison d’Arrêt et de Correction (MAC) mais bel et bien du quartier, Rebeuss où les habitants sont en proie à la peur du fameux virus Ebola. Bloquée en Guinée depuis plus de six (6) mois, une famille est de retour. Alertés, les services du ministère de la Santé demandent aux populations de garder leurs distances. Le Directeur de la prévention n'exclut pas pour sa part, de dépêcher un responsable médical".



Le 13 octobre dernier, Awa Marie Coll Seck avait officiellement déclaré. Ce, en présence des représentants de l’OMS et du PNUD, le Sénégal « en fin d’épidémie ». Mais voilà que la peur réapparait. Dans le populeux quartier de Rebeuss (Dakar), une famille d’origine Guinéenne, a fait son retour. Il s’agit d’une mère et ses cinq (5) enfants dont quatre (4) filles âgées entre trois (3) et quatorze (14) ans qui sont revenus à un heure du matin dans la nuit du jeudi au vendredi. Une famille qui avait quitté le Sénégal, laissant derrière elle, le papa dans une maison de location. C’était, il y a six (6) mois de cela.

 
Pour le moment, les habitants affichent leur inquiétude et n’ont pas tardé à contacté le numéro vert du ministère de la Santé pour sonner l’alerte. Services qui les ont invités à « garder leurs distances » avec ladite famille. Ceci, en attendant la période d’incubation de 21 jours. Le Directeur de la Prévention, Mamadou Ndiaye dans les colonnes du « Populaire », de préciser d’emblée que « le contrôle des voies d’entrée du pays, n’est pas de leur ressort ».


Mais, « revenir de la Guinée ne signifie souffrir d’Ebola », tempère ce dernier. Toutefois, le Directeur de la Prévention de préciser que « la première chose à faire en cas de signal d’habitant revenu de Guinée, c’est de dépêcher un responsable médical ». Ce que confirme le Dr Mouhamed LY, médecin chef du District de Dakar Sud, en charge de surveiller la famille guinéenne de Rebeuss. 


Samedi 25 Octobre 2014 - 11:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter