Comment le Général Fall gagnait la confiance de Wade ? L'autre scandale du dossier Casamançais



Comment le Général Fall gagnait la confiance de Wade ? L'autre scandale du dossier Casamançais
Malgré les révélations du brulot du colonel Abdoulaye Aziz Ndaw sur le conflit Casamançais, l'affaire est loin d'avoir livré tous ses secrets. Des Sources proches du maquis ont enfoncé le clou quand à l'implication du Haut commandant de la Gendarmerie, le Général Abdoulaye FallSelon la Source, le Colonel Abdoulaye Aziz Ndaw a couché sur son livre des informations réelles et vérifiables. « Le Géneral Abdoulaye Fall avait effectivement des relations fraternelles avec certaines factions du Mouvement des Forces Démocratique de la Casamançaise (MFDC), dont particulièrement celle dirigée en son temps par Ousmane Gnantang Diatta », ont révélé les interlocuteurs du journal "leQuotidien". L'interlocuteur fait remarquer que lorsque le chef rebelle était malade, « il a été envoyé en Espagne se faire soigner, après que le Général Fall a « confectionné » pour lui une Carte Nationale d'Identité et un passeport diplomatique dans un délai très court ». Mais ce qui est frustrant dans cette partie de l'histoire selon l'interlocuteur, « c'est l'Etat du Sénégal qui a mis des moyens conséquents pour prendre en charge son séjour en Europe ».


La source rappelle aussi que le Général Fall avait réussi à convaincre et à exfiltrer des combattants dont certains sont en service au Centre des Œuvres Universitaire de Dakar (COUD). « C'est grâce ses gros moyens et ses relations particulières avec certaines factions que le Général a réussit a abuser de leur confiance, pour opérer des exfiltrations, qu'ils brandit comme preuves de ses avancées dans les négociations auprès des autorités Sénégalaises pour continuer à bénéficier de leur confiance et mieux se taper de l'argent », a regretté l'informateur de Quotidien.


Lundi 21 Juillet 2014 - 10:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter