Comment régler le problème de visibilité du Pse ?



Comment régler le problème de visibilité du Pse ?
Et Macky Sall mettait en place "l'Observatoire Sénégalais de la Communication pour l'Émergence" pour la visibilité du Pse...(Plan Sénégal Emergent). Pour comprendre ce qu'est l'OSCE, le procédé est très simple. Sur le moteur de recherche le plus connu, Google, mais sur d’autres aussi, il suffit de tapoter "OSCE". En tête de liste, on trouve immédiatement l’entrée, une explication faisant office de définition. La page trouvée va révéler que l'OSCE c'est "l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)".


Puis, elle renseignera qu'on l'appelait "Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe (CSCE)" jusqu'en 1995 et que, c'est "une organisation internationale ayant pour but de favoriser le dialogue et la négociation entre l’Est et l’Ouest". Par contre, dans un autre exercice tout aussi similaire, taper "OSCE SENEGAL EMERGENT" ne va donner aucun résultat significatif. Ne s'afficheront que des liens écrits dans la langue de Shakespeare. Alors, au gré du vent d'une actualité fortement ancrée dans ce qu'on appelle "les exigences du peuple" et alimentée par le "Plan Sénégal Émergent", si cher au Président Macky Sall, j'ai décidé de conjuguer au masculin l'OSCE et de proposer "l'Observatoire Sénégalais de la Communication pour l'Émergence".


L'Observatoire aura pour mission d'identifier, de collecter, de traiter et de diffuser les données au sujet du PSE. Son objectif sera double. D'abord, il va consister à amener les sénégalais à s'accorder sur l'essentiel pour l'émergence. Ensuite, l'objectif sera d'aider le Président Macky Sall à faire du Sénégal ce que le Président Abdou Diouf avait dit de la vallée du fleuve :"la Californie de l'Afrique de l'Ouest", à travers le PSE...Pour ce faire, "l'Observatoire Sénégalais de la Communication pour l'Émergence" devra fonctionner à l'image d'un Guichet Unique. Autrement dit, il devra "être un vaste réservoir de données et d’analyse" et un levier si capital dans le processus de "californisation" d'un Sénégal qui voudrait se dire "pré-émergent " en 2025 et "enfin émergent !" à l'horizon 2035. Evidemment, un tel OSCE a droit de cité parmi les inputs de l'émergence attendue.


Autant qu'avait tout dit le si célèbre Professeur français d'histoire économique, Dominique Barjot, au sujet de la fameuse "américanisation de l'Europe au 20ème siècle". Et la suite ne fut qu'une terre de merveilles, d'Est en Ouest... Au fil des ans et dans "le travail compétitif" surtout. Car, aller à l'émergence, c'est avant tout mettre l'accent sur l'organisation, la formation, l'information mais aussi et surtout sur la production à travers de fortes Pme et leur bonne répartition sur le territoire national dans le but de donner un sens économique à l'Acte III de la Décentralisation.
 

Issa Thioro Gueye

Vendredi 17 Avril 2015 - 12:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter