Commentaire : Vous l’aurez mérité !



Commentaire : Vous l’aurez mérité !
Les libéraux sont attaqués de toute part par leurs adversaires politiques mais aussi par des observateurs et simples citoyens qui pensent qu’ils sont à la base de toutes les actuelles difficultés du pays. Et il sera difficile apparemment pour les héritiers de WADE de faire face politiquement mais aussi sur le plan judiciaire pour ceux qui sont généralement cités dans la presse, tellement les faits de mauvaise gestion sont graves et chaque jour avec son lot quotidien de révélations. Et l’ancien porte-parole de Me Abdoulaye WADE avait peut-être bien vu, Serigne Mbacké NDIAYE disait qu’ils allaient tous en prison s’ils perdaient le pouvoir.

Sur le plan purement politique, les rangs ne sont plus serrés. Le Pds était une foule qui ne savait pas faire foule comme dit l’autre. Après l’ancien maire de Dakar Pape DIOP et ses amis comme Mamadou SECK avec leur nouveau parti, Abdoulaye BALDE avec son Union des centristes sénégalais, un autre leader du parti vient de poser un acte dans ce sens en restant pour le moment dans le parti démocratique sénégalais. Le dernier Premier ministre de WADE, Souleymane Ndené NDIAYE a démissionné de son poste de député. Cela au lendemain du rejet de la motion de censure initiée avec ses camarades députés et il a participé à son vote par procuration. L’explication du moment, convenance personnelle, cela ne signifie rien pour un responsable politique qui a occupé beaucoup de responsabilités sous Abdoulaye WADE, un homme connu pour son engagement et son franc-parler. Non, Me Souleymane Ndené NDIAYE va parler prochainement à tous les sénégalais qui lui reconnaissent toutes ces qualités et à tous ces militants du Pds qui avaient voté parce que son nom était sur une liste, à tous ses concitoyens de Guingunéo, ville dont il est le maire et nous remarquons qu’il est toujours prêt à exprimer sa fierté d’être maire de cette localité.

A y voir de près hier comme aujourd’hui au Pds c’est chacun pour soit et le reste importe peu. Dans cette perspective le parti de WADE va mourir de sa belle mort. Si durant le temps de vos mandats vous avez juste profité de privilèges en posant des actes qui ont mis à genoux ce pays, si aujourd’hui parce que les données ont changé, certains tentent de sauver leurs privilèges et chercher des paratonnerres, ils méritent tous de se retrouver en prison comme disait Serigne Mbacké NDIAYE. La politique aussi c’est une pratique de valeurs. Et on ne peut pas cheminer durant des dizaines d’années pour se quitter sur des détails, la séparation peut naturellement survenir mais les bases de la contradiction doivent être des principes et des valeurs. Les acteurs d’en face, qui sont au pouvoir et qui sont tentés pour des raisons purement de politique politicienne de recevoir de futurs transhumants doivent mériter la confiance des sénégalais en tournant à jamais la page d’une certaine façon de faire la politique.


Jeudi 27 Décembre 2012 - 20:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter