Commissariat de Dieuppeul : Un homme se présente avec ses joints, à la police pour être arrêté avant que le "Yamba" ne le tue

Abdourahmane Savané s'est présenté au commissariat de police de Dieuppeul pour supplier les policiers de l'arrêter. Motif : s'il n'est pas arrêté, le « yamba » va le tuer.



Décidément, l'imagination de certains n'a pas de limite. C'est sans doute le cas d'Abdourahmane Savané, qui s'est présenté au commissariat de Dieuppeul pour demander son arrestation au risque de mourir sous l'emprise du "Yamba" (chanvre indien).

« De grâce arrêtez moi pour que j'arrête de fumer du chanvre indien, car, si je ne le fais pas, je risque de mourir. De grâce arrêté moi », aurait-il dit aux policiers trouvés sur place. Son vœu exhaussé par les policiers, Abdourahmane Savané a été placé en garde à vue pour détention et usage de chanvre indien, avant d'être placé sous mandat de dépôt.

C'est tout récemment, il est passé devant le tribunal des flagrants délits plus lucide que lors de sa visite aux policiers. Selon nos confrères de « Libération », lorsque le président du tribunal lui a indiqué les circonstances ayant conduit à son arrestation, Abdourahmane Savané a ouvert les yeux tout étonné avant de lancer : « Je ne suis pas fou au point de me présenter au commissariat avec des joints, je suis innocent... ». le président lui indique qu'il va être condamné à six moi ferme.


Lundi 25 Août 2014 - 15:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter