Communication gouvernementale, Yakham Mbaye recadre les ministres et accuse l’opposition.



Communication gouvernementale, Yakham Mbaye recadre les ministres et accuse l’opposition.
Le secrétaire d’Etat à la communication Yakham  Mbaye accepte le manque de communication au sein du gouvernement de Macky Sall. La communication  souffre de trois maux dit-il.  « C’est d’abord un problème d’organisation dans la diffusion des messages, il faut qu’entre nous même nous puissions toujours partager » souligne Yakham Mbaye. Selon lui, il y a un des imperfections, communiquer veut dire partager. Dans ce cas d’espèce, il s’agit de partager avec les sénégalais les réalisations du gouvernement principalement.
 
Yakham Mbaye est d’avis qu’il faut une interaction entre et plus de communication entre les ministres. « Il y a pas assez de communication entre les ministères, mais ce n’est pas une tare ou quelque chose d’irrémédiable, on y travaille pour corriger les manquements, il faut que chaque ministère puisse communiquer en temps voulu parce qu’il y a une différence entre communication et réaction   » relève t-il. Le secrétaire d’Etat à la communication évoque un déficit de communication entre les ministères et selon lui il faut qu’il ait un partage d’information entre eux pour que la communication vers les populations soit optimale.

 
L’autre problème relevé par Yakham Mbaye est le manque de discipline dans la prise de parole. « Cela ne dépend pas de notre volonté, nous baignons dans un contexte politique ou politicien, nous avons une opposition pugnace qui parfois nous entraine sur des terrains de polémiques stériles. Et les polémique ont la vertu de masquer ce qui est essentiel » indique t-il dans l’Obs.


Yakham Mbaye a soutenu par ailleurs que la presse à une part de responsabilité, car elle s’intéresse souvent plus à la polémique qu’aux réalisation du gouvernement à savoir, la baisse du prix du loyer ou des denrées. Tout en précisant qu’ils doivent renouveler d’efforts pour ne pas se laisser entrainner dans les débats stériles et refuser de suivre une opposition démagogique et polémiste à souhait. Non sans reconnaitre que l’opposition est dans son rôle.  Et d’ajouter « Je pense qu’il faut discipliner aussi la prise de parole intempestives et les polémiques qui ont le vice d’atténuer la force de la parole de l’autorité. Cela ne renvoi pas à une bonne conduite de communication. »


Le secrétaire d’Etat à la communication Yakham  Mbaye  a soutenu en outre que la communication du gouvernement n'est pas nulle mais elle a des failles, mais il ne s'agit pas pour autant d'échec. Il précise par ailleurs que le président Macky Sall ne dort pas sur ses lauriers, il attire l'attention de son équipe sur ce qui ne vas pas. 


 


Jeudi 23 Avril 2015 - 08:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter