Communiqué sur le "cas Magnick Ndiaye": Quand la Communication tue la com au sommet de l'Etat



Alors que la brume créée par les déclarations fracassantes de Magnick Ndiaye, ancien ministre des Sports, lors de la passation de service avec son  successeur, Matar Ba n’a pas fini de se dissiper qu’une autre bourde est venue en rajoutée une couche.

Un communiqué estampillé Magnick Ndiaye dans lequel il explique ses propos par le fait de s’être « exprimer dans une langue (Wolof) qui n’est malheureusement pas la mienne et que je ne maîtrise pas assez », est parvenu à la rédaction de Pressafrik. Jusque-là rien d’étonnant. Mais, quand le communiqué est envoyé par Souleymane Jules Diop, là ça devient bizarre.

 En effet, quelle prérogative autorise le désormais secrétaire d’Etat chargé  des Sénégalais de l’extérieur et ex- chargé de la Communication de la présidence parler au nom de Magnick Ndiaye,  Ministre de la Culture de la Communication ?

Et Yakham Mbaye dans tout ça ? A quoi sert le nouveau Secrétaire d’Etat à la communication et communicant en chef de la présidence ?

Voilà en tout cas une nouvelle collusion de rôles au sommet de l’Etat qui fait transparaître le manque de communication dont souffre la communication de l’appareil  d’Etat. 


Mardi 22 Juillet 2014 - 13:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter