Comores: le manque d’eau et d’électricité pénalise toute l’économie

Aux Comores, la société de l'eau et d'électricité Ma-Mwéest incapable de fournir 24 heures sur 24 de l'électricité et de l'eau à la population. Une situation qui dure depuis deux mois et qui rend difficile les activités commerciales et industrielles.



L’Union des Comores en général - et plus particulièrement la Grande Comore -, est confrontée à des problèmes de délestage. La cause principale est l’incapacité de la société de l’eau et de l’électricité Ma-Mwé d’acheter 40 000 litres de gazole par jour.

Cette situation est aggravée par la hausse du litre du gasoil à 400 francs comoriens au lieu de 250 francs comme convenu entre la société des hydrocarbures et la Ma-Mwé. C’est la population qui pâtit d’une telle situation : « Avec l’énergie, tout va bien, explique un habitant. Nous demandons au chef de l’entreprise [la Ma-Mwé] de faire fonctionner son entreprise pour que tout citoyen reçoive de la lumière. »

Etudier dans l'obscurité

Parmi les victimes de ces délestages, on trouve les élèves qui préparent les examens de fin d’année. « C’est trop difficile pour nous, pour nous organiser et étudier, parce que l’obscurité n’arrange rien, témoigne Fatouma, élève de terminale de l’école le Phare. Nous sommes censés étudier avec les bougies, pourtant ça nuit à notre santé. »

Ce qui est sûr, c’est que sans l’intervention du gouvernement, la société Ma-Mwé risque de sombrer.

Source : Rfi.fr
 



Lundi 14 Avril 2014 - 09:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter