Compagnie Sucrière Sénégalaise (CSS)-Importation du sucre: Les « options économiques illisibles » de l’Etat au crible

Avec 46.000 tonnes de stock invendu, la CSS est au bord de la banqueroute. A l’origine du « crime », les « options en matière économique illisibles » du gouvernement qui, selon le conseiller de la société, Louis Lamotte a procédé à une « importation sauvage du sucre », ce qui a « déréglé complètement le marché ».



Compagnie Sucrière Sénégalaise (CSS)-Importation du sucre: Les « options économiques illisibles » de l’Etat au crible
Avec des besoins annuels estimés à 140.000 tonnes, le Sénégal s’est retrouvé avec 230.000 tonnes de sucre, au total, selon le conseiller de la CSS, Louis Lamotte qui dénonce « une importation sauvage » qui a « déréglé complètement le marché » de la part du nouveau pouvoir dont « on ne peut pas lire les options en matière économique ».

« Comme tenu de la situation, la CSS peut rester une année sans travailler, il y aura du sucre en abondance. Pour le moment, on produit mais on ne vend pas. Les nouvelles autorités professent la bonne foi sans pour autant donner l’exemple. Quand on parle de gouvernance sobre et vertueuse, j’ai envie de rire », a renchérit Louis Lamotte qui voit que «c’est le  manque de vigilance ou la mal gouvernance qui est entrain de mettre à terre le premier employeur du Sénégal », sur les colonnes du journal "L'As".


Vendredi 17 Mai 2013 - 17:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter