Comparaison fonds politiques et fonds pour la création d’emplois : L’ordre des priorités est bafoué selon Amadou GUEYE



Comparaison fonds politiques et fonds pour la création d’emplois : L’ordre des priorités est bafoué selon Amadou GUEYE
L’initiateur du mouvement Terminus pour le départ de WADE et aujourd’hui du projet Nouvelle République pense que la question des fonds politiques devrait être encadrée. L’expert financier a soutenu que cela pouvait nous éviter des histoires comme l’affaire Alioune Aïdara SYLLA. Amadou GUEYE regrette par exemple que les prérogatives de la Cour des comptes qui viennent d’être élargies ne prennent pas en compte la question des fonds politiques.

Dans ses explications au cours de l’émission remue ménage sur la Rfm ce dimanche, il fait des comparaisons entre les fonds politiques que Macky SALL s’est octroyé par décret d’avance à hauteur de 8 milliards et les 5 milliards mis dans le Fonds de Garantie des Investissements Prioritaires (FONGIP) et les 350 millions de l’Agence pour l’Emploi des Jeunes des Banlieues (AJEB), conclusion, il trouve que l’ordre des priorités est bafoué.

El Hadji Amadou KASSE, conseiller spécial du président qui était face à Amadou GUEYE dans cette émission pense que les fonds politiques ne peuvent pas relever du domaine public car pouvant prendre en compte parfois des domaines secrets comme par exemple la question de l’intégrité du territoire. M. KASSE de donner tout simplement comme garantie sur la bonne gestion de ces fonds politiques, l’engagement du chef de l’Etat.


Dimanche 6 Janvier 2013 - 12:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter