Complot contre Yakham, Diop SY et Amadou BA: des suites judiciaires en perspective

Pire qu'une foire aux empoignes. Après la défaite des élections pour le Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT) à Dakar, les leaders de l'Alliance pour la République (APR) s'étripe. De la manière la plus vile des combinaisons plus qu'ubuesques sont menées. Le week-end dernier, un enregistrement salace attribué au secrétaire d'Etat à la Communication, Yakham Mbaye a été diffusé sur Youtube. Manifestement, la voix, pour les professionnels du son donnent l'impression d'un montage mal mixé. Après, cette audio qui renseigne sur un plan échafaudé pour la défaite de l'APR à Dakar, c'est un listing de comptes bancaires qui distillés pour couler d'autres responsables de Dakar supposés alliés ou amis de Yakham Mbaye.



Un faux listing bancaire a été monté pour faire couler des politiques dans le cadre de l’affaire Cleastream. De plus, un faux enregistrement d’un supposé entretien téléphonique balancé sur Youtube et qui visait manifestement à liquider Yakham Mbaye et Dop Sy mais aussi salir Amadou Ba.

Un présumé enregistrement d’une conversation téléphonique du Secrétaire d’Etat à la Communication, Yakham Mbaye a été balancé dans Youtube le 8 septembre dernier. Le titre de « l’enregistrement » est assez évocateur de l’objectif recherché par ceux qui l’ont mis en ligne : « Le complot de Yakham Mbaye. Yakham Mbaye complote contre Abdoulaye Diouf Sarr et mouille  Amadou Ba et Dop Sy ».

Selon libération qui relate l’information, « Yakham Mbaye avec un langage ordurier, appelle à faire capoter la liste portée à Dakar, par Diouf Sarr et évoque le soutien de Amadou Ba et de l’homme d’affaires Demba Dop alias "Dop Sy".
 
Ceux qui sont derrière cette affaire se retrouvent dans de sales draps. Car le Président Macky Sall et le ministre de l’intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo sont informés de ces « opérations » avant bien qu’elle ne soit rendu publique. Ensuite, le  Parquet est en voie d’être saisi et d’ores et déjà, on annonce plusieurs auditions après l’entrée en scène de Me Ousmane Sèye, avocat de Yakham Mbaye. 


Mercredi 14 Septembre 2016 - 09:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter