Concertation urgente autour de la 4G: OPTIC entame la médiation



Suite à l’Appel public à candidature infructueux, pour l’attribution de licences et de fréquences autorisant l’utilisation des technologies mobiles de 4ème génération en vue de l’établissement et l’exploitation de réseau public de télécommunications 4G au Sénégal, l’Organisation des Professionnels des TIC du Sénégal (OPTIC, membre du CNP) appelle à une concertation urgente des parties prenantes dans le but de trouver une solution alliant au mieux l’intérêt des utilisateurs, des différents acteurs et une bonne évolution du secteur.
 
La position d’OPTIC a toujours été de privilégier le dialogue public/privé en amont de toutes les décisions structurantes pour le secteur de l’Economie Numérique. Le numérique est un enjeu de gouvernance économique et sociale partout dans le monde. «La question de la 4G, hautement stratégique pour le Sénégal, devra nécessairement faire l’objet d’une concertation publique/privée afin de trouver les solutions idoines et d’atteindre les objectifs du PSE pour un Sénégal Numérique », lit-on dans le communiqué parvenu à Pressafrik.com.

«Consciente de cette situation et de ses responsabilités d’organisation professionnelle représentative du secteur », OPTIC entend «jouer dès à présent ce rôle de médiateur entre les différents acteurs (Etat, opérateurs de télécommunication, autres acteurs du numérique, Consommateurs,…) afin d’aboutir rapidement à la solution tenant compte des préoccupations des parties-prenantes et privilégiant l’intérêt du Sénégal », annonce Antoine NGOM, Président OPTIC. 


Jeudi 28 Janvier 2016 - 12:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter