Condamné pour excès de vitesse en France: le fils d'Idrissa Seck, s'en sort avec une amende



Condamné pour excès de vitesse en France: le fils d'Idrissa Seck, s'en sort avec une amende
Une amende de 1.500 euros en plus d’une interdiction de conduire, c’est la peine requise contre Sidy Seck, le fils de l’ancien Premier ministre, Idrissa Seck qui s’en sort bien. Compte tenu du fait qu’il conduisait avec un permis de conduire sénégalais qui n’a pas pu lui être retiré. Sidy Seck a été interpellé le 20 septembre dernier,  roulant à 240Km/h.


Le fils d’Idrissa Seck, livre l’AFP, a reconnu les faits, expliquant qu’il est étudiant dans une école de commerce à Rodez et que fatigué et pressé de rentrer à Montpellier, son lieu de résidence, il ne s’était pas rendu compte de sa vitesse excessive.


Mercredi 3 Décembre 2014 - 11:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter