Conflit algéro-marocain : Macky Sall dans le désert du Sahara pour faire la médiation



Conflit algéro-marocain : Macky Sall dans le désert du Sahara pour faire la médiation

 

Macky Sall a décidé de pacifier les relations diplomatiques entre Rabat et Alger. Il a profité de sa rencontre hier avec Abdelaziz Bouteflika pour poser les premiers jalons d’une médiation, qui devrait aboutir à la réconciliation entre les deux pays frères. Ce qui, pour la forte communauté Tidiane du Sénégal, ne pourrait être que bénéfique.

 

Le Président Macky Sall en visite en Algérie, a mis à profit sa présence dans ce pays pour entamer une médiation entre les deux frères ennemis, l’Algérie et le Maroc. D’ailleurs, des membres de la délégation qui l’accompagne à Alger ont assuré que hier, au cours de l’entretien en tête à tête qu’il a eu avec le Président Abdelaziz Bouteflika, le Président Sall a soulevé la question des relations entre les deux voisins du Maghreb, et de la manière de les faire revenir à de meilleurs niveaux de compréhension. Selon les mêmes personnes, le chef de l’Etat algérien s’est montré totalement ouvert à une médiation du Sénégal, et décidé à lui apporter tout son concours. 


Il faut dire que le Sénégal a quelque part aussi, un intérêt égoïste à des meilleures relations entre les deux pays maghrébins. En effet, la forte communauté Tidiane du Sénégal ne pourrait que se réjouir des relations pacifiées entre les deux pays, qui tous les deux, peuvent revendiquer une part de l’héritage de Cheikh Ahmed Tidiane Chérif, le fondateur de la tarikha tidiane, l’une des plus importantes du Sénégal. C’est d’ailleurs dans ce sens qu’il faut comprendre la forte présence de dignitaires religieux tidianes qui ont été embarqués dans la délégation présidentielle. Cette dernière compte d’ailleurs se rendre dans son ensemble en pèlerinage à Aïn Madhi (ou Aïnoumady), le lieu de naissance de Cheikh Ahmed Tidiane Chérif. 


Nombre des pèlerins qui se rendent à Fez, au Maroc, au tombeau du vénéré Chérif, auraient bien souhaité pouvoir prolonger leur voyage jusqu’à son lieu de naissance en Algérie. Malheureusement, depuis une quarantaine d’années environ, les frontières terrestres entre les deux pays sont fermées, et la circulation y est particulièrement surveillée. Si les deux pays parvenaient à assouplir certaines mesures, notamment celles portant sur la libre circulation des biens et des personnes, il va sans dire que de nombreux pèlerins Tidianes ne pourraient que s’en féliciter. 


Selon le « Quotidien », il reste maintenant à voir comment la médiation sénégalaise va se dérouler dans les jours à venir, et pour quels résultats en fin de compte. 



Mercredi 14 Janvier 2015 - 14:19




1.Posté par Ahmad le 14/01/2015 16:30
Ne soyez pas naifs. Il n'y aurait jamais de conciliation le moment que les généraux algériens sont toujours au pouvoir.

2.Posté par Abdelhak le 19/01/2015 04:36
Le grand problème, c'est que l'Algérie n'a aucun intérêt ni politique, ni financier ni diplomatique, ni ni ni, à ce que ses relations avec le Maroc se normalise. Alors que le Maroc gagnerait sur tout les plan si cette relation se réchauffe avec l'Algérie.
- économiquement, le Maroc serait gagnant car son économie étant plus saine que l'algérienne, pour le Maroc c'est un marché de 40 millions de consommateurs qui s'ouvre.
- Politiquement, l'Algérie n'a pas intérêt à baisser la tension avec le Maroc, pourrait mener les autres pays de l'UMA à relancer cette structure dont bénéficierais le Maroc plus que l'Algérie vu que son économie est prête à cette association. D'ailleurs c'est pour cela que les frontières sont fermés. Les algériens essayent d'asfixier le Maroc au moins du côté de son flan Est.
- Diplomatiquement, aussi l'Algérie considère que tout réchauffement de sa relation avec le Maroc la ménerait obligatoirement à ne plus l'attaquer dans les instances internationale au sujet du Sahara et autour de tous les sujets qui se rapportent au Sahara (respect des droits de l'homme, non exploitation des ressources du Sahara, etc.)

En résumé, l'Algérie ne tolérerais jamais qu'une UMA se fasse sans qu'elle soit le Chef (le Leader-ship). Cette haine du Maroc vient surtout du fait que l'Algérie se sent sans histoire et rien qu'une création française (fils illégitime de la France), alors que le Maroc avec une histoire millénaire est un état-nation de 1200 ans plus vieux que la France elle même. C'est donc en partie pour cela que l'Algérie déteste le Maroc. A cela s'ajoute la débâcle de l'armée algérienne en 1963 et en 1976 devant l'armée marocaine. D'ailleurs dans un meeting de Boutéflika en 2001 (Youtube), un des algériens présent dans la salle, réplique à une phrase de Boutéflika au sujet du Maroc, en lui disant : "Il nous ont donné une fessée, ne risquons nous pas avec ce conflit du Sahara de recevoir encore une fois une fessée. Ceci à mis les présents ainsi que Boutéflika hors de lui.

Sur ce, j’espère qu'un jour l'Algérie comprendra que sans le Maroc elle ne pourra pas faire un long chemin pour affronter l'économie puissante de l'Europe, qui actuellement profite à merveille de ce différent entre les frères-ennemies.

-

3.Posté par le penseur posseder le 31/10/2015 17:14
je pense plutot que c a cause du lourd marché noir du maroc (hachich,.....) de la delinquence et corruption connu mondialement (prostituees,clandestain,....) que lalgerie veut garder cette frontiere

pour ceu qui est de leconomie nous navons pas de lecon a recevoir dun pays qui gonfle c recette par la vente de drogue lalgerie est un des seul rares pays restant a ne pa avoir de dette

pour ce qui est de la diplomacie nous ne pouvons plaidoyez avec un pays qui pour des touristes ont failli interdir ladhan (appele a la priere) du sobh (matin)

peut etre que une fois que VOTRE rois aura lamabiliter de reinstorer une republique dans ce triste pays un avenir plus claire pourra nous sourrire

ps: pour le botage de cul sache que lalgerie selon wiki et autre source a depenser plus de 13 milliard de dollar pour son amellioration deffensif/offensif (qui depasse certain pays europeens) qui est dailleurs la premiere dafrique
contre 3,5 seulement pour le maroc

le seul a profiter dune union maroc algerie se sont les marocains desoler mais ici la perdante c lalgerie

mr abdelhak vos source concernant ce qua dit boutheflika me semble fausse ou erroné

si un gamin de 14 pige vous donne une lecon mon cher c quil ya un serieu problemes cher vous

dsl pour lorthographe mais je né pas que sa a faire :)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter