Congo-Brazzaville: l'opposition doute de la fiabilité du recensement mis en place par le pouvoir



Congo-Brazzaville: l'opposition doute de la fiabilité du recensement mis en place par le pouvoir

 

Les autorités du Congo-Brazzaville ont entamé lundi 22 juillet un « recensement administratif spécial » en vue des prochaines élections locales. Objectif : mettre à jour le fichier électoral qui n’a pas été actualisé depuis 2001. Pour l’opposition, en revanche, cette manœuvre, qui se déroule sans l’appui de la Céni (Commission électorale nationale indépendante), devrait permettre au président Denis Sassou Nguesso de se bâtir un fichier électoral sur mesure afin de modifier la Constitution et briguer un troisième mandat. Une crainte relayée par Paul-Marie Mpouélé de l’Alliance pour la République et la démocratie (ARD), principal collectif d'opposition.

 
Paul-Marie Mpouele

Membre de l'ARD

Il faut qu’il y ait une commission électorale indépendante qui va s’occuper de toutes les opérations, y compris ce recensement qui est en train de se faire..."


RFI

Mercredi 24 Juillet 2013 - 13:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter