Congo : Denis Sassou Nguesso sur le front

Le président congolais Denis Sassou Nguesso a affiché sa sérénité durant les combats ayant mené à l'arrestation du colonel Ntsourou, le 16 décembre. Mais il suit de très près tous les développements de l'affaire.



Sassou Nguesso a lui-même commandé l'assaut contre la résidence du colonel Ntsourou. © AFP
Sassou Nguesso a lui-même commandé l'assaut contre la résidence du colonel Ntsourou. © AFP
C'est un Denis Sassou Nguesso très serein qui, le 16 décembre, a répondu aux appels téléphoniques de plusieurs de ses pairs - notamment Joseph Kabila, Alpha Condé et... Michel Djotodia - qui s'inquiétaient de la nature des combats autour de la villa du colonel Ntsourou, en plein coeur de Brazzaville. "Simple opération de police", leur a-t-il répondu en substance. Ce qui n'a pas empêché le président congolais de suivre minute par minute le déroulement des opérations et de donner des ordres précis aux chefs militaires présents sur le terrain. Sassou se tient également informé de l'enquête sur les éventuelles complicités dont a pu bénéficié Ntsourou. Selon des sources policières à Brazzaville, la présence aux côtés de ce dernier du lieutenant Benjamin Okana, alias Ben Okas (l'un des acquittés du procès de l'explosion de la poudrière de Mpila, le 4 mars 2012), considéré comme un proche de Mathias Dzon, pourrait expliquer pourquoi l'opposant a été empêché d'embarquer à bord du vol d'Air France en direction de Paris le 18 décembre.
 
 
 Source : Jeuneafrique.com
 

Dépêche

Jeudi 26 Décembre 2013 - 13:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter