PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Congo : des opposants empêchés d’aller à Dolisie

Ils ont été bloqués alors qu’ils allaient prendre part à une manifestation contre le référendum du 25 octobre.



Selon l'opposition, cinq chefs de file du Front républicain pour le respect de l'ordre constitutionnel et l'alternance démocratique (Frocad) et de l'Initiative pour la démocratie au Congo (IDC), à savoir Brice Parfait Kolélas, André Okombi-Salissa, Clément Miérassa, Pascal Tsaty-Mabiala et Claudine Munari ont été bloqués dimanche par les forces de l'ordre alors qu'ils voulaient se rendre à Dolisie, troisième ville du pays, pour une manifestation.

Ils ont pu regagner Brazzaville dans la soirée, selon un porte-parole de l'opposition.

Le Frocad et l'Initiative pour la démocratie au Congo dénoncent comme un "coup d'État constitutionnel" le référendum du 25 octobre sur un projet de nouvelle constitution devant permettre au président Denis Sassou Nguesso de se représenter en 2016, en faisant sauter le verrou de la limitation des mandats.

Samedi, les deux mouvements ont tenu un meeting à Pointe-Noire, deuxième ville du Congo au cours duquel quatre manifestants ont été blessés par balles.

Âgé de 72 ans, M. Sassou a été élu président en 2002 et réélu en 2009.

La Constitution actuelle limite à deux le nombre de mandats que peut exercer un chef de l'État, et à 70 ans l'âge maximal pour être candidat à la présidentielle.

Source : Rfi.fr



Lundi 19 Octobre 2015 - 08:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter