Congo: l’opposant emprisonné, Paulin Makaya, condamne les violences dans le Pool



Cela fera bientôt un an qu'il est emprisonné au Congo-Brazzaville, mais il continue à suivre de près la vie politique de son pays. L'opposant congolais Paulin Makaya, condamné en juillet dernier à deux ans de prison pour avoir participé à une marche contre le référendum constitutionnel d'octobre dernier, dénonce les violences en cours dans le Pool. Au lendemain de la cérémonie d'hommage organisée par les autorités, il rappelle l'urgence d'un dialogue. Il s'exprime par la voix d'Eloi Destaing Sikoula, l'un de ses compagnons de route au sein de son parti l'UPC.


Jeudi 13 Octobre 2016 - 11:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter