Congo: le navire-hôpital «Africa Mercy» jette l’ancre pour dix mois de soins

Dans le but d’améliorer son système de santé, le Congo a fait venir ce week-end au port de Pointe-Noire un navire médical de 16 500 tonnes, affrété par l'ONG américaine Mercy Ships. Ce « bateau de la miséricorde » pour l’Afrique doit rester à quai pendant dix mois pour réaliser plusieurs opérations sur l’ensemble de la population congolaise, sensibilisée par la fondation d'Edith Lucie Bongo Ondimba, l’ex-première dame du Gabon.



L'«Africa Mercy», l'hôpital des mers, ici en mai 2007. AFP/Pieter Franken
L'«Africa Mercy», l'hôpital des mers, ici en mai 2007. AFP/Pieter Franken
Une fanfare annonce la descente sur le quai du port de Pointe-Noire du capitaine du bateau Africa Mercy (le plus récent des navires entrés en service chez Mercy Ships ). Il est aussitôt accueilli par les officiels congolais, notamment le ministre de la Santé et de la Population, François Ibovi, et la conseillère à la Santé de la présidence de la République, Marie Franck Puruehnce.
Le navire-hôpital de l’ONG américaine Mercy Ships va rester à quai pendant dix mois pour réaliser au moins 1 600 actes chirurgicaux et 1 900 opérations de cataracte au bénéfice des Congolais de tous les départements du pays.
Mission d'information
Ces actions sont l’aboutissement d’un partenariat entre le gouvernement congolais et l’ONG américaine. Au milieu, la Fondation de Edith Lucie Bongo Ondimba, la Felbo, joue un rôle de sensibilisation et de communication. « La Felbo, dès aujourd’hui, commence sa mission d’information des populations au niveau de Pointe-Noire et du Kouilou », a déclaré Julienne Johnson, la présidente de la Felbo.
Le « navire de miséricorde » pour l’Afrique fait sa première escale en Afrique centrale. Ses 400 professionnels bénévoles fourniront non seulement des services médicaux mais aussi de la formation en faveur des personnels de santé du Congo.

Source : Rfi.fr

Dépéche

Lundi 12 Août 2013 - 11:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter