Conseil constitutionnel : Le nouveau président veut restaurer la confiance du peuple

Pape Oumar Sakho a pris les rênes du Conseil constitutionnel. En effet, le nouveau président de cette institution a prêté serment ce matin. Cette cérémonie a permis au premier des Cinq Sages de rappeler l’un de ses objectifs : restaurer la confiance des Sénégalais envers cette institution.



«Cette lutte de responsabilité doit aller de pair avec l’éthique. Ce qui suppose de notre part, la défense de l’intérêt général. La vérité, la rigueur, l’équité, l’impartialité l’intégrité, le respect des règles de l’art et une éthique de la responsabilité sera au cœur de nos actions». Ce sont les propos prononcés lors de la cérémonie de prestation de serment du nouveau président du Constitutionnel. Pape Oumar Sakho, par ces mots, a tenu à rassurer les Sénégalais sur leur mission parce qu’il compte diriger le Conseil constitutionnel dans la transparence, l’intégrité, entre autres.

Les propos de Pape Oumar Sakho doivent rassurer les Sénégalais et leur prouver que les nominations du Chef de l’Etat sont faites sous la base de critères nobles. Ce sont en substance les propos du Garde des Sceaux, ministre de la Justice. En effet, Me Sidiki Kaba s’est félicité du choix porté sur Pape Oumar Sakho : «Sa nomination doit rassurer les acteurs politique parce le Président Macky Sall est un homme qui met en avant la compétence, l’intégrité des personnes qu’il choisit», a-t-il déclaré.
 

Ousmane Demba Kane

Vendredi 10 Juillet 2015 - 18:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter