Conseil de Sécurité : Le problème de l’eau plus que d'actualité

Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye a annoncé que le Sénégal compte organiser ‘’un débat public sur l’eau’’ suivant l’angle de la sécurité et de la paix, en novembre prochain à l’occasion de sa présence dans l’instance onusienne. Il l’a souligné hier, mardi, au cours du lancement officiel de la troisième édition de ‘’L’année diplomatique’’.



Membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies, le Sénégal selon le ministre, Mankeur Ndiaye va organiser un débat public sur l’eau, la paix et la sécurité. «Nous comptons organiser un débat public ministériel thématique extrêmement important, l’eau, la paix et la sécurité, en novembre, lorsque le Sénégal accédera à la  présidence du Conseil de sécurité de l’ONU ». Selon le ministre Mankeur Ndiaye, « dans les 15 prochaines années », le problème de l’eau sera ‘’une des causes principales des crises » avec les changements climatiques et la raréfaction des ressources.

Dans cette perspective, le Sénégal veut promouvoir le concept d’hydro-diplomatie. Mankeur Ndiaye a aussi ajouté que le Sénégal s’attend à une résolution  des Nations Unies sur cette question, après le débat public prévu en novembre, ou alors un communiqué de presse officiel.               


Mercredi 10 Août 2016 - 11:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter