Conseil des ministre délocalisé à Thiès: Un enjeux politique pour recoller les morceaux au sein de l'APR



Le séjour de Macky Sall dans la capitale du rail sera politiquement coloré. Un visite qui projette un parfum de remobilisation et de stratégie d’assauts contre le parti Rewmi d'Idrissa Seck dans un contexte électoral de guerre politique ouverte entre les deux hommes. Les activités politiques seront au cœur de ce séjour de Macky Sall du 21 au 24 mai à Thiès même si ce conseil des ministres délocalisé a un agenda particulièrement républicain. Le rapport entre Macky Sall et Idrissa Seck sont caractérisés actuellement par des sorties hostile et virulent des deux coté. Même les jeunesses républicains sont entrée dans cette bataille en annonçant le patron de Rewmi à la Cour de Répression de l'Enrichissement Illicite (CREI) et lui somme de sortir les milliards qui l’a détourné et gardé au détriment du peuple sénégalais. Pour rappelle à l’est jusqu’au nord dans cette localité, l’APR ira aux élections sur deux listes parallèles. Selon le journal "l'as", on annonce une forte audience politique pour désarmorcer cette situation qui étouffe le parti dans cette région.


Mardi 13 Mai 2014 - 10:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter