Conseil des ministres décentralisé à Thiès-Réouverture de la NSTS : Macky Sall tisse sa toile chez Idy

Le président Macky Sall procédera à la réouverture de la Nouvelle Société de Textile du Sénégal (NSTS) en marge du conseil des ministres de ce 5 juin décentralisé à Thiès. Une manière de jauger sa côte de popularité et de flirter avec l’électorat thiessois.



Conseil des ministres décentralisé  à Thiès-Réouverture de la NSTS : Macky Sall tisse sa toile chez Idy
Pour sa première sortie à Thiès en tant que chef de l’Etat, Macky Sall aimerait faire les choses en grand. C’est dans ce dessein que la réouverture de la Nouvelle Société Textile du Sénégal a été inscrite en bonne place dans son agenda. En effet, pour récupérer une frange de l’électorat d’Idrissa Seck, Macky  Sall a compris qu’il faut entrer dans le cœur des thiéssois par la mise sur pied d’actes concrets.  Le maire de Thiès lui avait misé sur les infrastructures. Son successeur à la primature privilégie quant à lui la politique sociale. Ce,  en  favorisant le développement d’activités économiques pour l’amélioration du quotidien des thiésssois.


 C’est la raison pour laquelle, la réouverture de la NSTS qui même, si l’état n’y a injecté un seul franc, sera le premier acte de la visite de Macky Sall à Thiès  en marge du conseil des ministres décentralisé. La société, à l’arrêt depuis 2005 suite à un contentieux entre l’investisseur et l’état du Sénégal, va en effet générer 435 emplois. La NSTS a été reprise en 1991 par Ibrahima Macodou Fall et des partenaires au moment où cette dernière était en liquidation. L’homme d’affaire va y injecter 1 milliard de francs. Entre 1991 et 2005 date de fermeture, 15 milliards ont été investis pour moderniser les installations. Mais la crise qui a sévi dans le secteur avait obligé  les actionnaires à mettre la clef sous la porte.


Macky Sall, alors premier ministre, nous fait savoir l’ « Observateur », avait essayé par tous les moyens de convaincre le président Abdoulaye Wade de sauver la NSTS. « Notre rôle, c’est d’aider les entreprises à travailler » avait-il dit.
 
 


Mardi 3 Juin 2014 - 12:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter