Conseil des ministres: quand Macky disserte sur la loyauté et parle du départ de Thierno Alassane Sall



Tout responsable de l’Alliance Pour la République (APR, parti présidentiel) ou allié qui présentera une liste parallèle aux élections législatives, sera sévèrement sanctionné. Le président Sall ne badine pas et la réitéré à ses collaborateurs, en Conseil des ministres de ce mercredi.

Macky Sall va s’absenter du pays du 17 au 24 mai mais à son retour, il s’enfermera pendant une semaine pour boucler les investitures pour les législatives. Tout sera fait d’autorité et tout initiateur de liste parallèle sera exclu du parti ou limogé s’il occupe une station dans l’Etat, soutient «l’As».
 
Le président de l’APR et de la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY) menace aussi gravement ses ministres et autres Directeurs qu’il promet de démettre s’ils font preuve de manque de loyauté. Macky Sall a fait une dissertation de plus de trente (30) minutes sur la loyauté. A ce titre, le départ de Thierno Alassane Sall a été cité en exemple. Le président a indiqué que tous les ministres qui sont nommés doivent gratitude au Chef de l’Etat qui est le seul dépositaire de la légitimité populaire. 


Jeudi 11 Mai 2017 - 12:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter