Conseillé par la France, Wade-père reporte son retour au bercail où le régime Sall le menace d'un dossier judiciaire

Annoncé sous peu au Sénégal, le président sortant Wade ne sera finalement pas au bercail. La France l'a conseillé de ne pas forcer son retour au Sénégal au moment où le régime en place corse un dossier judiciaire contre lui.



Conseillé par la France, Wade-père reporte son retour au bercail où le régime Sall le menace d'un dossier judiciaire
L’ancien Président de la République qui a effectué le dernier pèlerinage à la Mecque, se trouve présentement  à Dubaï en tant qu’hôte de la famille princière. Si ce périple lui a permis d’amasser une fortune colossale, sans compter le jet privé mis à sa disposition pour ses déplacements, son retour au Sénégal peut ne pas voir le jour de sitôt. A ce sujet une source très bien introduite renseigne que la France a déconseillé à l’ex président de la République de forcer son retour au pays.
 
Si les autorités de ce pays militent pour le report du retour de Me Abdoulaye Wade à Dakar, c’est qu’elles ont suffisamment pris en considération l’atmosphère politique qui prévaut au Sénégal. A ce jour, elles sont très tendues à cause de la traque des biens mal acquis. En sus, l’ancien ministre d’Etat, Karim Wade qui fut le principal bras droit de son père, attend toujours de connaître le sort que la juridiction qui organise la traque des biens dits mal acquis va lui réserver.

Outre la position française qui n’est pas une recommandation forcée, à Dakar les nouvelles autorités suivent de très près les déplacements de l’ancien Chef d’Etat. Pour les collaborateurs et pas des moindres de l’actuelle Chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade ne doit pas être laissé libre de troubler l’ordre public. Ils l’en veulent toujours et travaillent à ce qu’un dossier judiciaire soit préparé contre lui, informe le journal « la tribune ».


Mardi 12 Novembre 2013 - 12:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter