Conseiller spécial du président Sall : Jacques Diouf claque la porte

L’ancien Directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’agriculture n’est plus conseiller spécial du président Macky Sall. Il a officiellement démissionné de son poste. Il ne voudrait plus se tourner les pouces dans l’espace présidentiel.



Jacques Diouf lâche le président Sall. Officiellement pour convenance personnelle, il a démissionné de son poste de conseiller spécial du chef de l’Etat. Mais selon ses proches qui balancent, il se sentirait sous utilisé. En effet, l’ancien patron de la FAO se sentirait de plus en plus à l’étroit dans l’espace présidentiel et aurait ras-le-bol de cette situation en plus de se tourner les pouces à longueur de journée.

Pressenti pour conduire le gouvernement dès l’accession au pouvoir de Macky Sall, Jacques Diouf malgré le choix porté sur le banquier Abdoul Mbaye s’était mis à la disposition de son pays. Ce qui lui avait valu une nomination en tant que conseiller spécial du successeur d’Abdoulaye Wade après la présidentielle de 2012 pour laquelle sa candidature avait été annoncé. Mais l’ancien DG de la FAO n’avait pas franchi le rubicon, assure le journal.

Une situation qui crée le malaise au niveau de la présidence où au moment où d’autres départs de conseillers de Macky Sall tous aussi frustrés que Jacques Diouf de se tourner les pouces à longueur de journée et que le porte-parole de la présidence de la Républque, Souleymane Jules Diop parle de "congé" de l'ex-conseiller spécial et que celui de Macky Sall, Abdou Abel Thiam dit n'être pas au courant sur les colonnes du journal "l'observateur".


Mercredi 13 Novembre 2013 - 10:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter