Conseils interministériel et ministériel : Saint-Louis pose ses problèmes sur table

Le gouvernement de Macky Sall a pris la décision de délocaliser le Conseil des ministres. Et c’est la vielle ville (Saint-Louis) qui ouvre le bal. Des responsables politiques de Saint-Louis (nord) se réjouissent de la tenue, jeudi dans leur ville, du prochain conseil des ministres. Cette initiative suscite aussi beaucoup d’espoir chez les populations de la ville.



Conseils interministériel et ministériel : Saint-Louis pose ses problèmes sur table
Un conseil interministériel présidé par le Premier ministre Abdoul Mbaye se tient mercredi à Saint-Louis et sera suivi, 24 heures plus tard, d’un conseil des ministres, a confirmé mardi le gouverneur de la région, Léopold Wade, selon l’Agence de presse sénégalaise (APS).
Aida Mbaye Dieng, adjointe au maire de Saint-Louis, salue cette initiative : ‘’Autant la commune que les collectivités locales de la région vont en profiter.’’

Le président du Conseil régional, Aliou Niang, emboîte le pas à Aida Mbaye Dieng. Il se réjouit lui aussi de la tenue de ces deux événements, qui se tiendront dans les locaux de l’institution que lui-même dirige.

‘’Le conseil interministériel sera l’occasion pour la commune de remettre sur le tapis certains projets, dont celui financé par l’Agence française de développement‘’, a encore dit Mme Dieng.

‘’Je veux parler du projet touristique de Saint-Louis, d’un coût de 12 milliards de francs CFA...’’, a-t-elle précisé.

Le projet de port fluvial devrait aussi être remis sur les rails à l’occasion du conseil interministériel, duquel la pêche attend aussi des mesures importantes, selon l’APS.

‘’Les changements climatiques seront abordés. Saint-Louis fait partie des 20 villes les plus affectées par ce problème dans le monde‘’, a dit Aliou Niang.


Mercredi 6 Juin 2012 - 02:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter