Conséquences des investitures : les sages de l’APR appellent à la raison

Le conseil national des sages de l’Alliance pour la république (APR) s’est réuni cet après-midi pour se prononcer sur les remous soulevés par les investitures dans la liste de Benno Bokk Yaakaar (BBY). Maham Diallo et Cie que ces remous inquiètent au plus haut point appellent les uns et les autres à taire leurs divergences et à s’investir corps et âme pour la victoire au soir du 30 juillet 2017.



Conséquences des investitures : les sages de l’APR appellent à la raison
 «Nous demandons à ceux qui ne seront pas investis de garder le cap, de ne pas sortir dans les médias». C’est par ces mots que le coordonnateur du Conseil national des sages de l’Alliance pour la république (APR) a appelé ses camarades de parti à revenir à la raison et à lutter pour la victoire de la liste de BBY lors des élections législatives du 30 juillet prochain.

Maham Diallo qui s’exprimait lors d’une conférence de presse organisée cet après-midi pour se prononcer sur les discours va-t’en guerre que certaines de ses camarades de parti tiennent dans les médias pour soulever des menaces de vote sanction du fait qu’ils n’ont pas été investis sur les listes à la députation.

A en croire M. Diallo, les membres du parti présidentiel doivent avoir une confiance entière en leur leader et savoir que «tout le monde ne peut pas figurer sur les listes». Selon lui, dans certaines localités, on pouvait décompter près de 50 personnes pour simplement deux postes, suscitant ainsi l’arbitrage du chef de l’Etat.

Ce dernier, qui a su prendre ses responsabilités, doit bénéficier du soutien de tous les «apéristes » et des alliés afin de renforcer la cohésion dans leurs rangs.
 

Ousmane Demba Kane

Samedi 3 Juin 2017 - 00:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter