Construction d’une Centrale à Charbon: Bargny se radicalise

Bargny bande toujours les muscles suite à l’annonce du démarrage des activités d’une centrale de (125 MW) érigée entre Bargny et Sendou. Les membres d’un comité de lutte contre la Centrale à Charbon ont mis en avant les risques sanitaires auxquels la population est confrontée.



Bargny se radicalise suite à l’annonce du démarrage des activités d’une centrale de 125 MW, entre Bargny et Sendou. Les membres du Comité de lutte ont mis en avant les risques sanitaires auxquels les populations sont exposées et tirent à boulets rouges sur les autorités locales.
 
Ils les accusent d’avoir signé un protocole d’accord avec les promoteurs de cette Centrale, sans l’avis des populations de Bargny. Les rejets de Carbone seraient un million de tonne par ans selon les membres de ladite structure.
 
Pour Daouda Lary Gèye, environnementaliste, par ailleurs membre du Comité de lutte contre la Centrale à Charbon de Bargny, sur Zik fm, «ce serait aberrant de mettre une centrale à Charbon qui n’a pas respecté les normes. Parce que là, on l’a mis à moins de 500 mètres des populations, dans les lieux d’activités économiques, des lieux recevant du public. Cette Centrale va multiplier par trois (3) la pollution atmosphérique, la pollution chimique, et la pollution microbiologique… ». 


Jeudi 6 Avril 2017 - 13:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter