Construction et équipement d’une nouvelle unité: l’AFD finance la Fondation Institut Pasteur de Dakar, 6,5 millions d’euros



Construction et équipement d’une nouvelle unité: l’AFD finance la Fondation Institut Pasteur de Dakar, 6,5 millions d’euros
«En présence de son Excellence Monsieur Jean FELIX-PAGANON, Ambassadeur de France au Sénégal,  Madame Laurence HART, Directrice de l’AFD (Agence Française de Développement) au Sénégal, et Professeur André SPIEGEL, Administrateur de la Fondation Institut Pasteur de Dakar (FIPD) signent ce 19 janvier 2016, une convention de financement d’un montant de 6,5 millions d’euros, (4,3 milliards de FCFA) pour la construction et l’équipement d’une nouvelle unité de production de vaccins contre la fièvre jaune », indique le communiqué parvenu à Pressafrik.com.
 
La fièvre jaune est une maladie hémorragique virale transmise par des moustiques infectés. Selon les estimations les plus récente la fièvre jaune est responsable annuellement de 200 000 cas de fièvre jaune et de 30 000 décès de fièvre jaune en Afrique et en Amérique du Sud (90% se produisent en Afrique). Selon l'OMS, 32 pays africains sont considérés « à risque » de fièvre jaune, avec une population exposée de 610 millions de personnes,  dont 219 millions habitent en zone urbaine.
 
Il n’existe pas de traitement et la vaccination constitue le seul moyen de lutter contre la fièvre jaune. Or, le nombre de vaccins produits est aujourd’hui insuffisant pour pouvoir mener à termes toutes les actions de vaccination nécessaires dans les pays endémiques. La FIPD fait partie des quatre producteurs mondiaux pré-qualifiés par l’OMS pour la fabrication de ce vaccin et ce projet devrait donc permettre de renforcer durablement la lutte contre cette maladie. La FIPD est par ailleurs  la seule unité de production de ce vaccin basée en Afrique.
 
Le prêt de 6,5 millions d’euros accordé par l’AFD à la FIPD s’inscrit dans le cadre du projet AfricAmaril d’un coût total de 23 millions d’euros cofinancé par la Banque Islamique de Développement (BIsD) et l’Etat du Sénégal. La nouvelle unité sera installée sur un terrain de 2 ha, attribué par le Président Macky Sall, sur le site de Diamniadio à l’est de Dakar. Le futur bâtiment d’une surface d’environ 3 000 m² comprendra, une partie réservée à la production, un laboratoire de contrôle qualité, une partie administrative,  et des bâtiments annexes.

Les travaux débuteront fin 2016 et le bâtiment devrait être livré en mars 2019.


Vendredi 15 Janvier 2016 - 12:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter