Contentieux Me Mame Adama Gueye-Ums: le Bâtonnier appelle au combat

Le Conseil de l’ordre des avocats du Sénégal est en ordre de bataille contre la corruption. Et pour bien entamer la lutte, les confrères sont sur le pied de guerre. Les relations heurtées depuis un certain temps entre les magistrats des cours et tribunaux du Sénégal et leurs « frères ennemis » du barreau semble avoir évolué vers une logique ouverte de confrontation. Une tension qui s’est cristallisée dans la tempête de l’affaire Wartsila et Résidences les Jardins.



"On cherche à tirer prétexte  de la sortie de Me Mame Adama Gueye  sur la corruption de la justice pour d’une part humilier un ancien Bâtonnier et d’autre part, tenter de museler les avocats, dans le but d’éviter tout débat sur ce fléau de la corruption dans le milieu de la justice, une corruption qui existe et qu’il faut en parler pour trouver une solution", déclare d'emblée le Bâtonnier  qui précise qu’"aucune intimidation ne saurait les faire reculer".

Ainsi, Me Ameth Bâ demande à tous ses confrères de se mettre en ordre de bataille, s’y ajoute que dans une circulaire datée d’hier mercredi 18 novembre, le patron du barreau a fait savoir à ses collègues "que leur profession pourrait dans les prochains jours avoir à faire face à ce qu’il ne serait pas excessif de qualifier "d’agression caractérisée"". Suffisant pour Me Bâ de demander à ses confrères de "rester vigilants et soudés pour parer à toute éventualité après leur avoir demandé de constituer un rempart pour protéger tout confrère injustement attaqué".

Un appel qui a été respecté à la lettre. Le Conseil de l’Ordre dans sa globalité avait manifesté son soutien à Me Mame Adama Gueye, car le Conseil estime que la sommation interpellative adressée à ce dernier est comme une épée de Damoclés au dessus de leur tête, si rien n’est fait. 

Khadim FALL

Jeudi 19 Novembre 2015 - 10:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter