Contentieux bancaire : La CBAO et les Ciments du Sahel règlent leur compte



Contentieux bancaire : La CBAO et les Ciments du Sahel règlent leur compte
Pour un banal contentieux bancaire, les chefs de deux des plus grandes entreprises du pays en sont venus à laver leur linge sale devant le juge. La Compagnie Bancaire de l’Afrique de l’Ouest (CBAO), filiale d’Attijari-wafa Bank et les Ciments du Sahel (CDS), deux sociétés dirigées respectivement par Abdelkrim Raghni et Latfallah Layousse, se sont retrouvées hier jeudi au Tribunal régional hors classe de Dakar. Le directeur général de la CBAO a attrait le patron des Ciments du Sahel pour dénonciation calomnieuse, après que M. Layousse a été débouté dans toutes les actions qu’il a entreprises pour obtenir la condamnation de son collègue, à la suite d’un litige bancaire qui opposait l’entreprise à son banquier.

Ce qui a, d’après le « Quotidien », ulcéré le marocain Raghni, c’est de constater que, pour un contentieux ordinaire entre une banque et une entrepris, le patron des Ciments du Sahel ait décidé de l’attraire lui personnellement devant la barre. C’est fort de ces considérations que, une fois les Ciments du Sahel déboutés à toutes les étapes de leur procédure judiciaire, M. Abdelkrim Raghni a décidé à son tour de se retourner contre eux, et de les attaquer en calomnieuse.

Ibrahima Mansaly

Vendredi 13 Septembre 2013 - 13:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter