Contre la déforestation des filaos : Les populations de la cité SOFRACO s’acharnent sur les trafiquants



Contre la déforestation des filaos : Les populations de la cité SOFRACO s’acharnent sur les trafiquants
La déforestation de la muraille verte des filaos a entrainé la furie des populations de la cité SOFRACO, dans la commune d’arrondissement de Wakhinane Nimzatt. Très attachées à leur paysage de verdure, elles n’ont pas hésité pour saccager et incendier les pavillons des trafiquants de bois. Le maire de la commune d’arrondissement, tout comme le délégué de quartier ont montré leur opposition contre cette mesure de découpage des arbres. Ces populations ont fait savoir au commandant Toupane des eaux et forêts et ses hommes que leur rôle devait consister à protéger la nature et non de la détruire. Elles comptent ainsi déposer une plainte contre l’Etat. Selon le journal « Le quotidien », les habitants de la localité demandent également au ministre de l’environnement, Djibo Kâ, de venir décanter la situation.


Vendredi 18 Novembre 2011 - 12:01


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter