Contre la détention de Karim et la traque des biens mal acquis, les libéraux réservent des surprises à Macky Sall


Le président Macky Sall à du souci à se faire. Loin d’avoir dit leur dernier mot, les libéraux sont bien décidés à faire sortir Karim Wade de prison et par la même occasion faire cesser l’acharnement dont ils se disent victimes dans le cadre de la traque des biens mal acquis. En effet, le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) est prêt à mettre en exécution l’appel à l’insurrection de leur mentor et ancien président Abdoulaye Wade. Participant à la marche concocté par son parti mardi dernier, ce dernier avait appelé ses partisans à face au pouvoir en assiégeant la capitale sénégalaise chaque mercredi.



Contre la détention de Karim et la traque des biens mal acquis, les libéraux réservent des surprises à Macky Sall
Requinqués par la réussite de leur dernière marche, les libéraux ont décidé d’appuyer sur l’accélérateur dans leur plan d’action visant riposter contre la détention de Karim Wade. A cet effet, ils comptent mettre à profit l’appel à la résistance ou à l’insurrection, c’est selon, de leur mentor et président sortant Abdoulaye Wade. «Mobilisez-vous tous les mercredis pour faire face à Macky Sall», leur avait-t-il dit depuis Versailles (France) où le père de Karim s’est exilé après sa perte du pouvoir.
 
Cet appel n’étant pas tombé dans l’oreille d’un sourd, les libéraux sont en train de peaufiner cette stratégie.
 
«Après avoir réussi notre première sortie, le parti va poursuivre son plan d’action et organiser des  manifestations. On va continuer dans cette logique», avait annoncé la couleur le leader des jeunesses travaillistes et libérales (UJTL), Bara Gaye, lors de la marche mardi dernier.
 
Plus grave, selon Me Amadou Sall, «nous marcherons tous les jours, toutes les heures si cela est nécessaire pour faire face à l’arbitraire», avertit-il sur les colonnes du journal, "L'Observateur".
 
Ça promet.


Jeudi 25 Avril 2013 - 12:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter