Contre la mortalité maternelle et infantile, l’Etat intensifie les actions



Contre la mortalité maternelle et infantile, l’Etat intensifie les actions

Après les accidents de la route, c’était l’un des points phares du conseil des ministres tenu ce mercredi. Le Président de la République a évoqué dans le troisième volet de sa communication, la question du renforcement impérieux du dispositif de lutte contre la mortalité maternelle et infantile.

 
A ce sujet, il a demandé au Gouvernement d’intensifier les actions de lutte contre la mortalité maternelle et infantile à travers la sensibilisation soutenue des femmes, l’extension des campagnes de vaccination contre les maladies infantiles, l’équipement adéquat des centres et postes de santé et le renforcement des personnels de santé, notamment dans les zones reculées ou enclavées du pays.

 
Concernant le dispositif de lutte contre la mortalité maternelle et infantile, le Président de la République a informé le Conseil de sa décision d’autoriser le recrutement exceptionnel, à partir de 2014, de 1 000 agents de santé dont 500 sages-femmes, afin de matérialiser davantage sa politique d’amélioration de la santé maternelle et infantile.


Jeudi 15 Mai 2014 - 01:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter