Contre le projet de construction d’une unité de traitement des eaux usées : Petit Mbao se fringue en rouge



Contre le projet de construction d’une unité de traitement des eaux usées : Petit Mbao se fringue en rouge
Les populations de Petit Mbao ont engagé le bras de fer contre les autorités, pour dire non au projet d’implantation d’une station d’épuration dans leur localité. Ce programme de plus de 33 milliards n’est pas de bon accueil chez les populations qui craignent l’exposition à des contagions. En effet, les habitants de Petit Mbao ont arboré des brassards rouges et  marché jusqu’à la station d’épuration près de la mer. Très irritées contre l’Etat, ces populations qui en ont déjà décousu avec les services d’ordre interpellent au micro de Sud FM, les autorités municipales de la localité comme Mamadou Seck, pour le retrait de ce projet qui selon elles, va porter préjudice à leur santé.


Samedi 19 Novembre 2011 - 15:30



1.Posté par Toure le 19/11/2011 18:33
Pourquoi choisir une photo prise au Canada ou on ne sait pas où ? (on y voit des sapins en arrière plan).
Montrer la réalité de la pollution actuelle (et historique !) créé par les égouts et les industries n'auraient il pas été plus judicieux.
Ce projet de dépollution de 33 milliards de f est bien connu, ça fait plusieurs années qu'on en parle. Il est temps qu'ils le mettent en place plutôt que manifester contre !
Les analyses montrent que les eaux actuelles sont complètement contaminées par la pollution actuelle. Les manifestants se sont faits embrigadés.
Il suffit pourtant de chercher 2 minutes sur internet pour voir que rejeter des eaux usées polluées dans la mer cause des maladies. le projet de 33 milliards prévoit un égout et une station d'épuration, c'est ça qu'il faut faire évidemment

Espérons que la presse retrouvera sa lucidité et fera sa propre enquête en interrogeant les responsables et surtout ceux des centres de santé le long de la baie de Hann qui diront les maladies qu'ont aujourd'hui les gens à cause de cette pollution qui doit être réglée. ce Mamadou Sakhir Ndiaye doit être un stagiaire

2.Posté par Toure le 19/11/2011 20:00
Si le journaliste mène son enquête, il peut facilement déméler le vrai du faux et mettre en doute les récriminations des manifestants, voire cibler les imposteurs et découvrir leurs réelles motivations (foncières et électoralistes certainement).
Cf des articles qui exposent bien la situation critique actuelle de la baie, des eaux, de l'environnement et de la santé des gens, et qui parle aussi du projet qui va régler tous ces problèmes :
* CONSEQUENCES DE LA POLLUTION DE LA BAIE DE HANN : Au moins trois infections potentielles par habitant
http://www.xibar.net/CONSEQUENCES-DE-LA-POLLUTION-DE-LA-BAIE-DE-HANN-Au-moins-trois-infections-potentielles-par-habitant_a24589.html
* La Baie de Hann, vaste poubelle… :
http://www.environnement-afrique.info/?La-Baie-de-Hann-vaste-poubelle
* Theatre contre la pollution :
http://www.au-senegal.com/Theatre-forum-contre-la-pollution.html
*L’extrême pollution de la Baie de Hann, au Sénégal, à l’origine de la prolifération des associations de défenseurs :
http://www.afriqueavenir.org/2011/07/10/l%E2%80%99extreme-pollution-de-la-baie-de-hann-au-senegal-a-l%E2%80%99origine-de-la-proliferation-des-associations-de-defenseurs/
* Depollution de la baie de hann : une redevance payée par les industriels pollueurs
http://xalimasn.com/depollution-de-la-baie-de-hann-une-redevance-payee-par-les-industriels-des-lan-prochain/
* Baie de Hann - 32,8 milliards de fcfa pour la dépollution
http://fr.allafrica.com/stories/201003100343.html
* Assainissement de la Baie de Hann - Les industriels contraints de payer une redevance
http://fr.allafrica.com/stories/201106170424.html
* Baie de Hann : la restauration d’un environnement sain facteur de développement
http://www.aps.sn/aps.php?page=articles&id_article=85946
* Assainissement des eaux usées de la baie de Hann:30 milliards mobilisés:
http://www.senenews.com/2011/06/15/assainissement-des-eaux-usees-de-la-baie-de-hann30-milliards-mobilises

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter