Convention de prêt: 40 milliards de FCFA de l’AFD pour réhabiliter des centrales de la SENELEC



Convention de prêt: 40 milliards de FCFA de l’AFD pour réhabiliter des centrales de la SENELEC
L’Agence Française de Développement (AFD) vient au chevet de la Sénélec. La structure française a décidé d’octroyer un prêt de 60 millions d’euros soit 40 milliards de FCFA destinée à financer une
partie des actions d’urgence prévues par le plan de redressement du secteur de l’électricité (Plan Takkal).

La convention sera signée ce lundi 11 juillet 2011 par le Ministre d’Etat, Ministre de l’Economie et des
Finances du Sénégal, Abdoulaye DIOP et le Directeur de l’agence de l’AFD à Dakar, Denis CASTAING en compagnie de l’Ambassadeur de France au Sénégal, Son Excellence Nicolas NORMAND.

«L’AFD a décidé de soutenir le plan d’urgence défini par les autorités sénégalaises en réponse aux difficultés du secteur de l’électricité. Ce prêt de 40 milliards de FCFA est accordé pour une durée de 25 ans à des conditions très favorables, qui répondent aux critères du programme avec le Fonds Monétaire International» peut-on lire dans un communiqué reçu à Pressafrik. Il financera principalement la réhabilitation de 14 unités de production des centrales de Bel-Air, Cap-des-Biches et Kahone (réseau interconnecté), mais également des équipements à l’intérieur du pays (Boutoute, Tambacounda, Kédougou, Kolda, Vélingara). La remise à niveau des unités de production de la SENELEC, qui sera réalisée au cours des douze mois à venir, permettra de récupérer une puissance d’au moins 60 MW et de sécuriser 250 MW.


Samedi 9 Juillet 2011 - 11:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter