Convocation de personnalités libérales à la police et à la gendarmerie : Me Babou crie à une violation de la loi

La convocation d’anciens ministres ou autres personnalités du défunt régime par la police et la gendarmerie ne finit pas de susciter des critiques au sein de la famille libérale. Après Pape Diop et Souleymane Ndéné Ndiaye, c’est au tour de Me Abdoulaye Babou de monter au créneau. « Une violation de la loi », dénonce le président de la Commission des lois à l’Assemblée nationale.



Convocation de personnalités libérales à la police et à la gendarmerie : Me Babou crie à une violation de la loi
La procédure d’audit consistant à convoquer des ministres et personnalités du régime libéral à la police et à la gendarmerie n’est pas du goût de Me Abdoulaye Babou qui crie à une « violation de la loi ». « J’estime que cette procédure n’est pas conforme à la loi, surtout qu’il s’agit des questions de procédure. En matière pénale, on dit que les procédures sont d’interprétations strictes, c’est-à-dire qu’on ne peut pas se permettre des exceptions », a lâché le président de la Commission des lois de l’Assemblée nationale qui pense que « toutes les personnalités qui sont convoquées ne devaient pas l’être devant ces instances que sont la police et la gendarmerie ». «Il fallait attendre que l’Assemblée nationale vote justement la participation des députés parce qu’il y a des députés à la Haute Cour de justice », plaide l’avocat libéral.
 
Me Babou rejoint à cet effet l’ex-premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye qui n’entend pas répondre à une quelconque convocation à la police ou à la gendarmerie, concernant ces audits. Toutefois, le juriste et membre de la société civile, Babacar Guèye sur les ondes de la RFM juge « normale » cette procédure. L’avocat dit ne pas comprendre tout ce tollé autour de cette question.


Lundi 4 Juin 2012 - 15:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter